L’Hallux Valgus, quel traitement pour cette déformation du pied ?

L’hallux valgus, souvent comparé à un oignon de par sa forme, est une déformation qui survient au niveau de l’avant-pied. Celle-ci provoque bien souvent des douleurs assez vives, amplfiées lors de la marche. Il est recommandé de consulter un podologue dans le but de protéger l’hallux valgus, pour ensuite peut-être l’opérer et éviter toute complication.

 

L’hallux valgus, Définition

Cette déformation de l’avant-pied, ou oignon, peut faire son apparition à tout âge, homme comme femme. même si la population féminine reste la plus touchée. Cette déviation du gros orteil vers le 2ème orteil n’est pas des plus esthétiques.

En dehors de cet aspect, l’hallux valgus engendre des douleurs, surtout à la marche, lorsque l’avant-pied est en appui et essaye de remplir son rôle de propulseur pour une avancée fluide qui ne l’est plus.

Cette bosse, au niveau du 1er métatarsien, peut être associée à une inflammation, dite bursite. Il est alors compliqué de porter certaines chaussures, et l’articulation devient douloureuse en raison de frottements, et appui. Bien que l’apparition d’un hallux valgus à un jeune âge reste possible, il apparait plutôt vers l’âge de 40 ans, aux environs de la ménopause chez la femme.

Les causes d’un hallux valgus

Certains facteurs ont une réelle incidence sur la survenue d’un hallux valgus : l’hérédité ; le fait de porter des chaussures trop serrées et/ou à talons (ceci n’est pas le facteur principal, mais ne fait que rajouter une cause à l’hallux valgus) ; l’âge (entre 40 et 50 ans, soit vers la ménopause chez la femme) ; des problèmes statiques du pied, comme le pied plat valgus. En France, l’hallux valgus touche un peu moins d’une personne sur dix.

 

Classification de l’hallux valgus

Il existe plusieurs types d’hallux valgus selon l’angle de la déviation : si la déviation est inférieure à 20°, l’hallux valgus est léger. si la déviation est entre 20 et 40°, l’hallux valgus est modéré. Phalange et métatarse ne sont plus emboîtés correctement. si la déviation est supérieure à 40°, l’hallux valgus est sévère. Le gros orteil passe alors sur ou sous le 2eme orteil (possibilité d’arthrose pour une plus grande déviation et une dislocation du gros orteil avec perte de sa fonctionnalité).

 

Les symptômes de l’hallux valgus

Au départ, un hallux valgus est asymptomatique, c’est-à-dire qu’aucun symptôme n’indique l’apparition de cette déformation de l’avant-pied (droit ou gauche). Il évolue ensuite par poussées accompagnées de douleurs intenses au niveau du bord interne du pied, et surtout la nuit. Comme vous devez vous en douter, la marche ne vient pas soulager ce phénomène, et peut faire apparaître une inflammation sur la saillie osseuse disgracieuse.

 

Comment protéger l’hallux valgus ?

Dès l’apparition de l’oignon, il est impératif de consulter un podologue qui vous fera passer une radiographie pour se rendre compte de l’angle de déviation du gros orteil. Il pourra alors vous conseiller quels traitements adopter, mais aussi peut-être vous indiquer un chirurgien pour une éventuelle intervention.

Ensuite, il est impératif de protéger votre avant-pied pour éviter toute complication : préférez des chaussures adaptées, et évitez les chaussures à talons ; utilisez des protections à mettre dans les chaussures pour réduire les frottements sur la peau ; portez des semelles orthopédiques selon le degré de gravité de l’hallux valgus.

Ces semelles seront réalisées sur mesure par le podologue, voire même des orthèses nocturnes et des appareillages en silicone. Il est essentiel de protéger le pied de la chaussure pour ne pas accentuer la déformation de celui-ci.

Les complications suite de l’hallux valgus

Le gros orteil permet la propulsion du corps vers l’avant. Les personnes avec un hallux valgus perdent cette faculté qui est alors exécutée par les autres orteils. Ces derniers prennent donc en charge un rôle d'appui supplémentaire du corps, ce qui accroît la contrainte mécanique et peut aboutir à diverses douleurs. Mais ce n’est pas la seule complication observée.

En effet, suite à l’oignon, il peut survenir également : une inflammation ou bursite ; les orteils qui se positionnent en griffes ; des durillons au niveau de la plante des pieds ; des complications cutanées ; ainsi que de l’arthrose ; un cor (épaississement d’une couche de l’épiderme en réponse aux frottements dans les chaussures et à la pression importante subie par la peau au moment de la marche).

L’opération est-elle inévitable ?

L’intervention chirurgicale pour corriger l’hallux valgus ne peut être menée à bien que sous certaines conditions. Son but est la correction de la désaxation du gros orteil vers l’extérieur.

Ainsi, plus de douleurs, et le gros orteil est à nouveau le propulseur de votre corps lors de la marche. Il est néanmoins nécessaire que les douleurs soient intenses et régulières avec l’apparition d’une complication. Elle peut être réalisée en ambulatoire ou demander une hospitalisation courte (soit 48 heures).

Elle se fait sous anesthésie locorégionale et garrot de cheville. Il est ensuite possible de marcher dès le lendemain. Des chaussures spéciales sont recommandées pour être en appui sur le talon pendant trois à quatre semaines. Une quinzaine de jours après l’intervention chirurgicale, des exercices d’auto-rééducation devront être faits pour retrouver une bonne amplitude articulaire. Cela concerne uniquement les adultes.

Chez les sujets plus jeunes, porter des orthèses nocturnes ou d’orthoplasties suffit à corriger la déformation de l’avant-pied. Cette pathologie fréquente du pied s’exprime avec divers symptômes et avec une déviation et déformation propres à chacun. Il est donc impératif d’évaluer le degré de gravité pour adapter les soins et traitements indispensables pour éviter toute complication.

L'intervention peut être la solution pour éradiquer les douleurs de manière définitive, mais elle doit suivre une méthodologie rigoureuse.

Le côté esthétique ne doit pas et ne peut pas être la seule motivation pour une chirurgie. Seul le médecin à l’écoute du patient peut évaluer ce qui est le plus indiqué. Mais, à l’heure d’aujourd’hui, il existe des solutions pour un corps en bonne santé de la tête aux pieds !!

Articles Récents